préparation à la naissance


                                                      




« Quand la naissance devient co-naissance »


Accoucher, donner la vie est un des actes les plus importants qui soient. Il peut aussi être source de questionnements : Comment vais-je porter et faire en moi la place pour accueillir cet enfant? Comment vais-je le mettre au monde? Comment serais-je après l'accouchement, tant au niveau physique que psychique?


Accompagner ces interrogations en prenant en compte aussi bien le corps de la future maman que ses émotions, ses ressentis, c'est le travail de la sophrologie : lui permettre de vivre au mieux son corps de femme, de future mère.


Une attitude de respect et d'amour permet d'accueillir l'enfant avec toute l'affectivité nécessaire à son équilibre.

Le travail en sophrologie peut se commencer très tôt, dès la fécondation. On peut néanmoins se joindre à un groupe à tout moment de sa grossesse.

Quand cela est possible, le père est associé aux séances de relaxation (individuelles)– il peut aussi s'y joindre par intermittence.

Bienfaits

Apprendre à se relaxer! C’est un cadeau à s’offrir qui sera utile tout au long de notre vie, pas seulement pendant la grossesse.


Apprendre à respirer, expérimenter les différents types de respiration qui vont nous accompagner le jour de l'accouchement.
Retrouver une bonne qualité de sommeil.

Vivre une grossesse lucide et volontaire, afin d'être présente à chaque étape de son évolution.

Le bassin, le dos, les muscles abdominaux, le ventre sont sollicités pendant la grossesse: une naissance heureuse réside dans la connaissance qu'a la femme de son corps profond, un corps touché à cœur, dans ses zones les plus intimes, parfois mal connues, ignorées, là où la vie s'organise, se fait...

                                          


La relaxation dynamique est efficace pour se préparer à l’accouchement en développant un schéma corporel fort, une présence forte pour éviter de laisser monter en soi la peur ou la douleur.


Étant entraîné à entrer facilement dans un état de relaxation, on change sa perception de la douleur.


La confiance en soi et l'estime de soi s'accroissent. On a une connaissance plus intime de soi-même, un plus grand respect des besoins et signaux de son corps.
Penser positif vous aidera assurément… avant, pendant et après l’accouchement!

Laisser le temps aux parents de vivre la rencontre avec l'enfant. Lui parler, le toucher, le caresser... les gestes deviennent langage d'amour.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire