Dépression


La dépression est un problème fréquent. L'INPES (Institut national de prévention et d'éducation pour la santé) estime que près de 20 % des personnes de 15 à 75 ans, ont souffert ou vont souffrir au moins une fois d'une dépression au cours de leur vie.

En plus d'un traitement médical ou de psychothérapie pour soigner une dépression, la sophrologie   peut constituer une aide importante.

Des symptômes handicapants


La dépression induit une souffrance personnelle importante et prolongée. Les plus petits efforts de la vie quotidienne deviennent accablants.

Sur le plan affectif, la dépression peut occasionner une grande tristesse, une absence de motivation et de plaisir. Baisse de confiance en soi, dévalorisation personnelle, sentiment d'inutilité et de culpabilité, font le lit de la pensée dépressive, négative.

Sur le plan intellectuel, des difficultés à se concentrer constituent un réel handicap.

Enfin, le plan corporel n'est pas épargné. L'appétit et le sommeil se dérèglent, aggravant parfois une grande fatigue préalable.

La dépression peut-être plus ou moins sévère, et se répercuter de façon plus ou moins intense sur la vie quotidienne.

Il faut toutefois noter que les symptômes d'une dépression peuvent varier d'une personne à l'autre.

La sophrologie pour aider à sortir de la dépression


Si la sophrologie peut prévenir les états dépressifs, elle ne guérit pas pour autant cette maladie.

Cependant, en complément d’un suivi médical, les techniques de relaxation et de
visualisation positives peuvent être d’excellents outils d’accompagnement. La pratique de la sophrologie encourage à :

> Reprendre contact avec le corps : les techniques respiratoires proposées en sophrologie aident les personnes à se « sentir vivantes », à retrouver un « souffle de vie ».

> Trouver un bien-être physique et mental : la relaxation utilisée en sophrologie a deux objectifs : le relâchement musculaire et la détente de l’esprit pour retrouver l’équilibre, l’homéostasie (équilibre) du corps et de l'esprit.

> Découvrir ses ressources : grâce aux exercices de visualisations positives effectués pendant les séances de sophrologie, les personnes en dépression vont pouvoir s'apaiser, et retrouver progressivement confiance en elles. Il s’agit de mettre l’accent sur les ressources, la capacité naturelle de chacun à se détendre, à profiter pleinement du moment présent.

> Retrouver l’énergie et l’optimisme : le travail sur le lien entre le corps et l’esprit encourage les personnes à se libérer de leurs tensions, à retrouver leur propre énergie, à regagner l'envie de vivre.

Combien de séances ?


Le nombre de séances dépend de l'état et du ressenti de la personne. Cependant, il est préférable de suivre un minimum de 5 séances, afin d’apprendre à cibler ses faiblesses et de les faire disparaître ou de les atténuer.

Les séances de sophrologie se tiennent généralement à un rythme d'une heure par semaine. Les effets de la sophrologie ne seront pas immédiats, ils se feront sur le long terme. Il est recommandé de pratiquer les exercices également chez soi.

Pour les personnes dépressives, les séances en groupe sont plutôt bénéfiques. Le travail en groupe permet la rencontre et le partage entre des personnes dont le vécu se ressemble.

Attention, ce n'est pas parce que vous suivez des séances de sophrologie pour une dépression, que vous pouvez arrêter les autres traitements prescrits par votre médecin. Il reste important d'être suivi par votre médecin généraliste ou votre psychiatre.


(texte tiré de l'article "la santé de A à Z" )


4 commentaires: